GR1 – ile de belitung – indonésie

gunung-kubing

arbre-5                 GR 1                      arbre-4

Sur un parcours de 16 kms (à vol d’oiseaux), voici le premier tronçon du GR1, le chemin de grande randonnée de Belitung. Ce parcours qui semble petit, se réalise sur deux jours et nécessite d’être bien chaussé.

premier-marquage

GR-1-1

Ce parcours comporte peu de chemins et se déroule  pratiquement qu’à travers bois.

à-travers-bois

 Ce parcours rejoint deux des plus jolies cascades de Belitung, celle de Aik Nangka (la plus haute) et celle de la montagne Gunung Kubing

cascade Aik Nangka, photo Gapabel                                           cascade aik Nangka, photo Gapabel

Le climat, le milieu forestier, et les nombreux dénivelé rendent ce parcours assez dur. C’est en gravissant ce que l’on pourrai appeler ces grandes collines que l’on comprend pourquoi les habitants de Belitung les appellent des montagnes.

Sur ce chemin vous verrez au moins trois écosystèmes forestiers différents :

  1. forêt avec de grands arbres.
  2.  forêt marécageuse
  3. écosystème aride sur le sommet de gunung Kubing.

arbre-2    foret marecageuse     Fleur-carnivore

Gunung Kubing

20150301_152307

Sur le chemin il y a cet arbre absolument remarquable : c’est un Simpor Laki. Le Simpor Laki est un arbre endémique de Belitung, de dimensions plutôt modestes. On lui prête plusieurs propriétés : sa racine, pratiquement sans ramification, comme une seule branche s’enfonçant dans le sol est appelée  pasar bumi (marcher du monde), elle soignerai dingue, malaria, mal de dos, impuissance ; son bois repousserai les animaux dangereux comme les serpents, les insectes venimeux, les tigres et panthères et était recherché par les habitants de Java pour protéger leurs maisons. Celui-ci est peut-être le plus grand de Belitung…

Simpor-Laki      Simpor-Laki      Simpor-Laki

La promenade se termine par la grotte Nek Santen. Cette grotte porte le nom d’une grand-mère, qui a disparue dans la forêt et dont on a retrouvé les affaires devant la grotte. Cette grotte habitée de milliers de chauve-souris, n’est pas d’origine naturelle. A une époque ou les pirates faisaient régner la terreur sur les îles, les habitants du village Lasar ont sculpté ce refuge pour se protéger…

goa Nek Santen, photo gapabel

(sur la création du GR1, voire article)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*